Ordinateur à 100$: le Nigeria dit oui

par Marie-Eve Morasse, le 26 juillet 2006 – Le projet «One Laptop per Child», qui vise à doter les enfants des pays en voie de développement d’ordinateurs abordables, a reçu sa première commande de taille : le Nigeria annonce l’acquisition d’un million d’appareils.

Le projet «One Laptop per Child», piloté par le fondateur du Media Lab du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Nicolas Negroponte, a été dévoilé en 2005. Il est notamment soutenu par Google, Nortel, RedHat, ADM, News Corp. et les Nations unies. Les ordinateurs seront vendus aux gouvernements et seront remis aux écoles.

Ces ordinateurs seront munis d’une mémoire Flash plutôt que d’un disque dur. Ils seront munis d’une carte Wi-Fi pour se connecter à Internet ou pour former des réseaux sans fil maillés. Ils seront également équipés d’une manivelle pour permettre le chargement dans les zones dépourvues d’électricité, notamment en Afrique.

En plus du Nigéria, l’Égypte a aussi confirmé être sur le point de s’engager à acheter les ordinateurs, sans toutefois en mentionner le nombre. La Zambie est également en discussions avec les responsables du projet.

L’Inde, qui avait démontré son intérêt à acquérir ces ordinateurs, s’est toutefois désisté, selon The Register, qui cite un quotidien local. «Nous avons davantage besoin de salles de classe et de professeurs que d’outils sophistiqués», aurait déclaré le secrétaire à l’Éducation du gouvernement indien au Hindu. Sudeep Banerjee aurait ajouté que le projet n’était pas encore assez «mature» et que même aux États-Unis, il ne suscitait pas «un très grand enthousiasme».

Les ordinateurs pourraient commencer à être produits au début de l’année prochaine, selon le manufacturier taiwanais Quanta, qui les fabriquera. Un prototype fonctionnel a été présenté en juin.

Comments are closed.