WIKIA – nouveauté

Wikia lance un nouveau modèle économique de site internet, et trouvé sur Tregouet.org. – SAN FRANCISCO (Reuters), lundi 11 décembre 2006:

Jimmy Wales, le fondateur de l’encyclopédie libre en ligne Wikipedia, a annoncé que sa société Wikia Inc. était prête à fournir gratuitement aux webmasters tous les outils informatiques dont ils ont besoin pour créer des sites internet communautaires.

Wikia, le pendant commercial du site à but non-lucratif Wikipedia, veut même aller plus loin en fournissant aux clients -blogueurs ou autres opérateurs répondant aux critères – la totalité des revenus publicitaires issus des sites qu’ils ont créés.

Né il y a deux ans, Wikia a pour objectif de tirer profit du succès de l’encyclopédie en ligne Wikipedia à laquelle chaque internaute peut contribuer. Utilisant le même logiciel, Mediawiki, Wikia héberge des sites communautaires de publication, connus sous le nom de wikis, sur des sujets allant de Star Wars à l’iPod en passant par la psychologie.

“C’est du logiciel libre (open-source) et du contenu libre,” a déclaré Wales au cours d’un entretien téléphonique. “Nous fournirons un hébergement gratuit et le webmaster pourra jouir des revenus publicitaires de son site.”

Cette démarche pourrait venir perturber le modèle économique des sites web qui fournissent des services gratuits à leurs utilisateurs mais exigent en retour une part des revenus publicitaires.

Wikia abandonne les outils et les bénéfices à ses utilisateurs. En contrepartie, il réclame que les sites sponsorisés mettent un lien hypertexte vers Wikia.com, lui-même financé par la publicité.

Wikia appelle ce service d’hébergement gratuit “OpenServing“. Il fonctionne avec une version simplifiée du logiciel MediaWiki développé par ArmchairGM.com, un site de passionnés de sport récemment acheté par Wikia.

Wales parie sur la baisse du coût des ordinateurs et des réseaux pour soutenir ses offres de services gratuits. “Cela devient de plus en plus pratique et réalisable”, a-t-il déclaré.

“Nous n’avons pas toutes les réponses à ce modèle économique, mais nous sommes certains, comme nous l’avons toujours été, que la sagesse de notre communauté prévaudra”, a-t-il déclaré.

La semaine dernière, le site de commerce en ligne Amazon.com est devenu le premier investisseur à entrer dans le capital de Wikia. Mais les termes financiers de l’accord entre les deux entreprises n’ont été divulgués. L’objectif de Wikia est de devenir un bureau central de logiciels libres.

La société espère héberger à court terme des centaines de logiciels libres, à l’image d’Armchair, a annoncé Wales. Il pourrait s’agir de logiciels d’édition et de publication libres très populaires comme WordPress et Drupal. Les utilisateurs auraient un seul mot de passe pour accéder à tous ces sites.

“Le véritable concept est de se diversifier, pour héberger beaucoup de logiciels libres différents”, a expliqué Wales.

Jusqu’à présent, trente mille internautes ont posté plus de 400.000 articles sur des sites hébergés par Wikia.

Comments are closed.