Mutilations sexuelles: un service de chirurgie réparatrice ouvre à Lyon

Publié dans Expressions /le blog, par Michèle Feuillet, le 8 février 2011.

Le service de gynécologie du centre hospitalier Lyon Sud propose depuis peu un dispositif d’accueil et d’accompagnement pluridisciplinaire des femmes souhaitant une réparation chirurgicale après mutilation sexuelle. Il s’agit du premier service de ce type en Rhône-Alpes, deuxième région concernée par cette problématique.

Les mutilations génitales féminines sont définies par l’Organisation mondiale de la santé comme des “interventions aboutissant à une ablation partielle ou totale des organes génitaux externes de la femme et/ou toute autre lésion des organes génitaux féminins pratiquées à des fins non thérapeutiques”. Ainsi, le nombre de femmes concernées par l’excision en France est estimé à 53 000. L’idée de créer un dispositif d’accueil et d’accompagnement pour les femmes demandant une réparation chirurgicale a été initiée par l’équipe de gynécologie obstétrique du centre hospitalier intercommunal de Montreuil.

La région Rhône-Alpes étant la deuxième région concernée par ces mutilations sexuelles, la mise en place d’un tel dispositif devenait nécessaire. L’équipe de Lyon sud est formée d’un chirurgien gynécologue, d’une psychologue, d’un sexologue et d’une sage-femme accueille ; elle oriente et prend en charge les femmes dans leurs démarches en vue d’une éventuelle réparation chirurgicale.

Pour avoir plus d’information … (voir texte entier).

Liens /links:

Comments are closed.