Ouverture de l’atelier sous-régional sur les mutilations génitales féminines à Conakry

Publié dans Radio KANKAN, par Mohamed Lamine Camara, le 29 avril 2011.

Un atelier sous-régional sur la lutte contre les mutilations féminines a ouvert ses travaux le mercredi 27 avril 2011 à la case de Bellevue, dans la commune de Dixinn à Conakry. L’objectif visé est la participation des leaders religieux et politiques à l’accélération de l’élimination des mutilations génitales féminines … //

… La Présidente de la cellule CEPETAFE-Guinée, Mme Mariama Djélo Barry a, dans son intervention, rappelé  les progrès enregistrés dans le cadre de la lutte conte les mutilations féminines en Guinée. 

‘’Depuis 27ans CEPETAFE travaille sans relâche contre vents et marées pour informer, sensibiliser les populations guinéennes et les décideurs afin d’éliminer totalement les mutilations génitales féminines qui sont une violation flagrante des droits des femmes et des enfants. Aujourd’hui nous pouvons noter avec fierté une avancée significative, notamment  l’implication de tous décidés  à faire disparaitre les Mutilations Génitales Féminines (MGF) de la vie socioculturelle de la nation guinéenne, ’’ a-t-elle expliqué.

Selon la Présidente,  la loi anti-mutilation génitale féminine a été adoptée et les textes d’explication ont été signé protégeant désormais au plan légal et juridique, les filles et les femmes guinéennes.

La Première Dame du Burkina en tant qu’ambassadrice de bonne volonté et co-présidente de l’événement a réaffirmé son engagement à être au côté de son homologue de Guinée, Mme Condé Djénè Kaba pour parvenir à l’élimination des mutilations féminines sur le Continent Africain. La Première Dame de Guinée a au nom de sa fondation, s’est engagé à s’impliquer dans la lutte contre toutes formes de discrimination à l’égard des femmes. (texte entier).

Liens:

Ouverture de l’atelier sous-régional sur les mutilations génitales féminines à Conakry, dans RPG.

Mutilations génitales: Chantal Compaoré aux côtés de Madame Djéné Condé, par AGP, le 29 avril 2011.

Comments are closed.